Séminaire Développement durable et économie de l’environnement : la réforme de la Politique commune des pêches (PCP)


Avec environ six millions de tonnes de captures annuelles, la flotte européenne est la quatrième puissance mondiale du secteur de la pêche. Malgré une baisse régulière de ses prises depuis le début des années 2000, l’équilibre entre l’exploitation des ressources halieutiques et le maintien des stocks dans un état de conservation durable est encore loin d’avoir été trouvé. C’est tout l’enjeu de la réforme de la Politique commune des pêches (PCP), aujourd’hui en cours de finalisation.

Stéphan Beaucher (Océan 2012)*, Alain Cadec (Parlement européen)** et Julien Rochette (Iddri)***

Des poissons et des hommes : la réforme de la Politique commune des pêches (PCP)

Mardi 25 juin 2013, de 12h30 à 14h30 À Reid Hall – 4, rue de Chevreuse – 75006 Paris (M° Vavin)

En juin 2011, constatant l’échec de la dernière PCP initiée en 2002 à mettre fin à la surexploitation des stocks et à assurer un avenir au secteur de la pêche, la Commission européenne a présenté un ensemble de propositions visant notamment à restaurer la viabilité des stocks halieutiques, à mettre fin à la dépendance du secteur de la pêche à l’égard des subventions, et à encourager une gestion durable des océans. Après de longs mois de négociations (impliquant pour la première fois le Parlement européen, via le processus de co-décision), un accord politique sur la nouvelle réforme a été trouvé le 30 mai 2013, sous la houlette de la présidence irlandaise du Conseil européen. Les prochains mois verront la finalisation et l’adoption formelle de la nouvelle PCP, avant son entrée en vigueur qui se fera de manière progressive à partir du 1er janvier 2014. Au programme de la réforme : l’élimination progressive des rejets, la régionalisation du processus de décision, l’encadrement de la capacité de la flotte européenne ou encore l’atteinte du rendement maximum durable. La nouvelle PCP sera-t-elle en mesure de placer la pêche européenne sur la voie d’un développement durable ? C’est la question qui sera au cœur de ce séminaire.

Inscription en ligne sur le site de l’Iddri


Commentaires